Cette page a été traduite par l'API Cloud Translation.
Switch to English

Premiers pas avec Cloud Storage pour C ++

Cloud Storage pour Firebase vous permet de télécharger et de partager du contenu généré par l'utilisateur, tel que des images et des vidéos, ce qui vous permet de créer du contenu rich media dans vos applications. Vos données sont stockées dans un bucket Google Cloud Storage , une solution de stockage d'objets à l'échelle de l'exaoctet avec une haute disponibilité et une redondance globale. Cloud Storage vous permet de télécharger en toute sécurité ces fichiers directement à partir d'appareils mobiles et de navigateurs Web, gérant facilement les réseaux irréguliers.

Avant que tu commences

Avant de pouvoir utiliser Cloud Storage , vous devez:

  • Enregistrez votre projet C ++ et configurez-le pour utiliser Firebase.

    Si votre projet C ++ utilise déjà Firebase, il est déjà enregistré et configuré pour Firebase.

  • Dans votre fichier build.gradle niveau du build.gradle , assurez-vous d'inclure le référentiel Maven de Google dans vos sections buildscript et allprojects .

  • Ajoutez le SDK Firebase C ++ à votre projet C ++.

Notez que l'ajout de Firebase à votre projet C ++ implique des tâches à la fois dans la console Firebase et dans votre projet C ++ ouvert (par exemple, vous téléchargez les fichiers de configuration Firebase depuis la console, puis les déplacez dans votre projet C ++).

Créer un bucket de stockage par défaut

  1. Dans le volet de navigation de la console Firebase , sélectionnez Stockage , puis cliquez sur Commencer .

  2. Consultez les messages concernant la sécurisation de vos données de stockage à l'aide des règles de sécurité. Pendant le développement, envisagez de configurer vos règles d'accès public .

  3. Sélectionnez un emplacement pour votre compartiment de stockage par défaut.

    • Ce paramètre d'emplacement est l' emplacement des ressources Google Cloud Platform (GCP) par défaut de votre projet. Notez que cet emplacement sera utilisé pour les services GCP de votre projet qui nécessitent un paramètre d'emplacement, en particulier votre base de données Cloud Firestore et votre application App Engine (ce qui est requis si vous utilisez Cloud Scheduler).

    • Si vous ne parvenez pas à sélectionner un emplacement, votre projet dispose déjà d'un emplacement de ressource GCP par défaut. Il a été défini lors de la création du projet ou lors de la configuration d'un autre service qui nécessite un paramètre d'emplacement.

    Si vous êtes sur le plan Blaze, vous pouvez créer plusieurs buckets , chacun avec son propre emplacement .

  4. Cliquez sur Terminé .

Configurer l'accès public

Cloud Storage for Firebase fournit un langage de règles déclaratives qui vous permet de définir comment vos données doivent être structurées, comment elles doivent être indexées et quand vos données peuvent être lues et écrites. Par défaut, l'accès en lecture et en écriture au stockage est restreint afin que seuls les utilisateurs authentifiés puissent lire ou écrire des données. Pour commencer sans configurer l' authentification , vous pouvez configurer vos règles d'accès public .

Cela rend le stockage ouvert à tout le monde, même aux personnes n'utilisant pas votre application, alors assurez-vous de restreindre à nouveau votre stockage lorsque vous configurez l'authentification.

Créer et initialiser firebase::App

Avant de pouvoir accéder au stockage, vous devez créer et initialiser firebase::App .

Incluez le fichier d'en-tête pour firebase::App :

#include "firebase/app.h"

Android

Créez le firebase::App , en passant l'environnement JNI et une référence de jobject à l'activité Java comme arguments:

app = App::Create(AppOptions(), jni_env, activity);

iOS

Créez la firebase::App :

app = App::Create(AppOptions());

Accédez à la firebase::storage::Storage

La firebase::storage::Storage est le point d'entrée du SDK Cloud Storage C ++.

Storage* storage = Storage::GetInstance(app);

Vous êtes prêt à commencer à utiliser Cloud Storage!

Tout d'abord, apprenons à créer une référence Cloud Storage .

Configuration avancée

Il existe quelques cas d'utilisation qui nécessitent une configuration supplémentaire:

Le premier cas d'utilisation est parfait si vous avez des utilisateurs à travers le monde et que vous souhaitez stocker leurs données à proximité. Par exemple, vous pouvez créer des buckets aux États-Unis, en Europe et en Asie pour stocker les données des utilisateurs de ces régions afin de réduire la latence.

Le deuxième cas d'utilisation est utile si vous avez des données avec des modèles d'accès différents. Par exemple: vous pouvez configurer un bucket multirégional ou régional qui stocke des images ou d'autres contenus fréquemment consultés, et un bucket nearline ou coldline qui stocke les sauvegardes des utilisateurs ou tout autre contenu rarement consulté.

Dans l'un ou l'autre de ces cas d'utilisation, vous souhaiterez utiliser plusieurs compartiments de stockage .

Le troisième cas d'utilisation est utile si vous créez une application, comme Google Drive, qui permet aux utilisateurs d'avoir plusieurs comptes connectés (par exemple, un compte personnel et un compte professionnel). Vous pouvez utiliser une instance personnalisée de l'application Firebase pour authentifier chaque compte supplémentaire.

Utiliser plusieurs seaux de stockage

Si vous souhaitez utiliser un compartiment de stockage autre que celui par défaut fourni ci-dessus, ou utiliser plusieurs compartiments de stockage dans une seule application, vous pouvez créer une instance de firebase::storage::Storage qui référence votre firebase::storage::Storage personnalisé:

// Get a non-default Storage bucket
Storage* storage = Storage::GetInstance("gs://my-custom-bucket");

Travailler avec des buckets importés

Lors de l'importation d'un bucket Cloud Storage existant dans Firebase, vous devez autoriser Firebase à accéder à ces fichiers à l'aide de l'outil gsutil , inclus dans le SDK Google Cloud :

gsutil -m acl ch -r -u firebase-storage@system.gserviceaccount.com:O gs://<your-cloud-storage-bucket>

Cela n'affecte pas les buckets nouvellement créés, car le contrôle d'accès par défaut est défini pour autoriser Firebase. Il s'agit d'une mesure temporaire, et sera effectuée automatiquement à l'avenir.

Utilisez une application Firebase personnalisée

Si vous créez une application plus compliquée à l'aide d'une application firebase::App , vous pouvez créer une instance de firebase::storage::Storage initialisée avec cette application:

// Get the default bucket from a custom firebase::App
Storage* storage = Storage::GetInstance(customApp);

// Get a non-default bucket from a custom firebase::App
Storage* storage = Storage::GetInstance(customApp, "gs://my-custom-bucket");

Prochaines étapes